Actualités

En juin, la consommation de biens alimentaires (+ 0,5 %), d'habillement (+ 0,7 %) et de biens durables ( +0,4 %) a augmenté mais la hausse n'a pas compensé pas la chute des dépenses en énergie (- 6,3 %). En juillet 2016, selon l'estimation provisoire réalisée en fin de mois, l'indice des prix à la consommation diminuerait de 0,4 % par rapport au mois précédent, comme en juillet 2015. Ce repli serait dû essentiellement aux soldes d'été, à l'origine du recul saisonnier des prix des produits manufacturés, en particulier des articles d'habillement. En outre, les prix de l'énergie baisseraient à nouveau du fait des produits pétroliers. À l'inverse, en juillet, les prix de certains services liés au tourisme augmenteraient de manière saisonnière. Enfin, les prix des produits alimentaires seraient quasiment stables.
Sur un an, les prix à la consommation augmenteraient de 0,2 %, comme en juin 2016. Le léger ralentissement des prix des services serait, en effet, en partie compensé par un moindre repli de l'habillement.